Astuces mariage pour femmes

Une mère blanche a honte d’avoir donné naissance à 3 bébés noirs – mais la réaction de son mari est absolument magnifique


Les familles sont très différentes maintenant d’il y a 50 ans. Le mariage interracial est largement accepté, l’adoption et le placement en famille confèrent de l’espoir aux enfants dont la vie familiale est mauvaise, et il n’est pas rare qu’une famille soit composée de parents et d’enfants de différentes ethnies et types de peau.

Aaron et Rachel Halbert croient fermement que la tourmente raciale dans notre pays – et principalement dans le sud du pays – ne devrait jamais signifier de sacrifier la possibilité pour un enfant de fonder une famille.

En fait, ils croient que c’est leur devoir d’embellir nos différences.

Après avoir lutté pendant des années pour concevoir, Rachel et Aaron ont adopté une méthode différente pour créer une famille: l’adoption. Ils ont fièrement accueilli un petit garçon et une petite fille – tous deux à la peau plus sombre – dans leur famille éternelle.

«Nous savions, en particulier dans le sud du pays, qu’un couple blanc avec des enfants non blancs susciterait une multitude de réactions différentes», explique Aaron. « Il y aura toujours la femme blanche plus âgée de Walmart qui nous a regardés avec un pur dégoût, ou la mère afro-américaine qui nous a regardés et a juste secoué la tête. »
Peu de temps après, ils ont appris l’adoption de l’embryon. C’est là que des embryons qui ont été congelés dans une banque d’embryons chrétienne pendant un certain nombre d’années, en l’occurrence 15 ans, sont implantés chez la mère, ce qui donne aux bébés embryons une chance de survie.

«Si les chrétiens – ou les autres – croient réellement que la vie commence à la conception, il en découle que nous devrions réagir en acceptant de soutenir l’adoption d’embryons et même d’y prendre part nous-mêmes», explique Aaron.

Rachel et Aaron ont décidé qu’il serait génial de pouvoir mettre fin à la stigmatisation raciale et de faire en sorte que leurs nouveaux bébés «correspondent» à leurs frères et sœurs plutôt qu’à leurs parents blancs.

Bien qu’ils savaient que certaines personnes leur feraient honte pour leur décision controversée et quelque peu taboue sur le plan culturel, le couple savait que c’était la bonne décision pour eux. Ce n’est pas tous les jours qu’une femme blanche donne naissance à trois bébés noirs, mais Rachel était prête à supporter les critiques qui pourraient en découler, avec son mari qui le soutenait à ses côtés.

Loading...

Ils ont adopté deux embryons afro-américains congelés et les ont implantés comme indiqué. Cependant, à l’intérieur de l’utérus, l’un des embryons s’est séparé et six semaines plus tard, le couple a appris qu’ils étaient enceintes de triplés!

Les triplés, trois filles, sont nées en avril 2016.

«C’est encourageant de voir la quasi-totalité de nos amis et de notre famille exprimer un soutien écrasant envers notre famille et les moyens inhabituels que nous avons construits», déclare Aaron. «Dans nos esprits, nous vivons notre rêve. Un rêve qui ne ressemble peut-être pas à la famille moyenne, mais dont nous sommes reconnaissants pourrait se réaliser à la lumière de l’histoire de notre pays. « 

Aaron dit que leur famille n’était pas ce que Rachel et lui avaient prévu il y a 12 ans quand ils se fréquentaient et discutaient de l’adoption, « mais oh, comme nous sommes reconnaissants de ce que Dieu nous bénisse avec ces doux petits enfants qu’il a confiés à nos soins. »

«Je me souviens d’un ami en passe d’adoption qui m’avait dit qu’il avait toujours voulu que sa famille ressemble à une petite ONU. Quand je regarde ma famille grandissante, je préfère aller plus loin, osant espérer que notre photo de famille représente un petit soupçon de paradis. ”

Non seulement il est beau de constater que Rachel a finalement pu faire l’expérience d’une grossesse – de plus – que la famille Halbert de sept personnes est un exemple vivant de ce à quoi Dieu nous a appelés en tant que frères et soeurs en Christ.


« Nous pensons que lorsque vous regardez dans les yeux de tout être humain, vous regardez dans le visage d’un porteur d’images de Dieu – dans les yeux d’une personne dont l’âme est éternelle », déclare Aaron. «Bien que ce soit le fil conducteur de toute l’humanité, cela ne signifie pas que nos différences raciales sont insignifiantes. Nous considérons les caractéristiques physiques variées de la famille humaine comme un formidable rappel du génie créatif de Dieu. « 

Sourrce: Faith.